Après les +/-100.000.000 $US déjà dépensés, AVZ débloque 20.000.000 $US pour la gestion du litige sur lithium de Manono

0 0
Read Time:4 Minute, 27 Second

Par Kiki Kienge

Cette annonce est un coup dur pour tous ceux qui pensaient que le groupe de Perth était à bout de ressources financières, mais voilà avec ce financement AVZ se rassure et rassure d’arriver jusqu’au bout du litige avec tous les moyens nécessaires à sa disposition.

A noter une chose très importante ; « la voie préférée d’AVZ est celle d’une résolution négociée commençant par l’exécution d’un protocole d’accord avec le gouvernement de la RDC qui prévoit la suspension de la procédure CIRDI pendant que le gouvernement de la RDC prend les mesures nécessaires pour se conformer au Code minier, » a déclaré le groupe Australien.

Accusé par la COMINIERE, son partenaire dans DATHCOM SA de n’avoir pas suffisamment de possibilités financières pour la réalisation de l’exploitation du gisement du lithium de Manono, le groupe de Perth vient de mettre les gaz à fond pour démontrer le contraire, notamment couper court aux mauvaises langues qui travaillent contre le groupe Australien, le projet de Manono, travaillant pour leurs propres intérêts au détriment du peuple Congolais.

Le Directeur Général de la COMINIERE, Célestin Kibeya dans un interview sur la chaîne télé 50, avait pince sans rire après avoir attaqué Marius Mihigo, déclaré clairement faisant, presque la promotion du groupe Chinois ;

« Mettez sur une balance AVZ et ZIJIN, AVZ est un junior. ZIJIN a 40% dans le grand projet de Kamoa, ZIJIN a 72% avec la Gécamines, ZIJIN possède une cimenterie, ZIJIN est parmi les 400 premières fortunes du mondiale. »

Mais Célestin Kibeya, oubliant que le groupe Chinois ZIJIN était déjà présent en République Démocratique du Congo depuis des nombreuses années bien avant les Australiens d’AVZ MINERALS, possédant des nombreuses mines de cobalt et cuivre. Mais les témoignages des travailleurs Congolais dans les entreprises de ZIJIN, l’impact des investissements de ZIJIN sur le social Congolais, sont que très négatifs.

Pour rappel, le groupe ZIJIN possède notamment avec la même COMINIERE deux permis sur le lithium depuis quelques années, dans la joint-venture KATAMBA MINING, dont ZIJIN possède 70% et 30% pour la COMINIERE, mais bizarrement n’a jamais investi même pas un centime pour les études de faisabilité ou autres travaux sur les sites des deux permis de lithium.

Voilà, revigoré par sa victoire à la Cours d’arbitrage de Paris, qui bloque tout exploitation ou manipulation sur le PR13359 (PR15775), AVZ MINERALS vient de signer une feuille de conditions de 20.000.000 $US, pour le financement de fonds pour les stratégies afin de dégeler le litiges en RD Congo sur le projet du lithium de Manono.

« AVZ est très heureux d’avoir signé cette Term Sheet avec Locke, un bailleur de fonds international spécialisé dans les litiges, qui possède une grande expérience dans le financement de procédures judiciaires complexes comme celles que poursuit AVZ.
Le fait que Locke fournisse cette proposition après avoir effectué un cycle de diligence valide la position solide d’AVZ dans tous ses litiges juridiques, avec un financement clair vers une conclusion en faveur d’AVZ.
AVZ reste déterminée à défendre ses droits légaux dans l’intérêt de ses actionnaires et de ses parties prenantes en RDC et à mener le projet Manono jusqu’à la production ».
A déclaré Nigel Ferguson, directeur général d’AVZ.

Passages importants du communiqué d’AVZ MINERALS :

AVZ a signé une feuille de conditions contraignantes (feuille de conditions) afin d’ouvrir la voie à l’exécution d’un accord formel pour un financement général de fonds de roulement et de litiges, d’un montant maximum de 20 000 000 USD (Facilité de financement).
À l’issue de l’audit préalable effectué par Locke, et sous réserve de l’approbation de son Comité d’investissement et à la négociation et à l’exécution de la documentation finale, Locke avancera des fonds à AVZ qui seront déployés dans le cadre du projet Manono.
Les fonds serviront à financer tous les frais juridiques encourus par AVZ pour le compte d’AVZ International Pty Ltd, Green Lithium Holdings Pte. Ltd ou Dathcom, les honoraires d’experts, l’assistance juridique locale, les frais d’enquête, les frais d’arbitrage et de justice et toute activités connexes.
La Facilité de financement est destinée à financer intégralement les frais de justice encourus dans le cadre des trois procédures d’arbitrage CCI impliquant La Congolaise d’Exploitation Minière et/ou Jin Cheng Mining Company, les deux procédures d’arbitrage de la CCI impliquant La Congolaise d’Exploitation Minière et/ou Jin Cheng Mining Company, les deux procédures d’arbitrage de la CCI impliquant Dathomir Mining Resources SARLU, et la procédure d’arbitrage du CIRDI à l’encontre de la République démocratique du Congo, comme indiqué précédemment à l’ASX.

Les fonds peuvent également être utilisés pour d’autres procédures, comme convenu.
En outre, la feuille de modalités souligne l’intention de la facilité de financement de couvrir tous les frais juridiques juridiques associés au projet Manono, les coûts de l’entreprise et tous les coûts du projet associés au maintien de l’état actuel du projet Manono, si la société en a besoin.

La société reste déterminée à faire progresser le développement du projet Manono, dans l’intérêt de toutes les parties prenantes d’AVZ, et estime que la fiche technique constitue une étape importante vers la conclusion d’un accord ferme.
La préférence d’AVZ reste de parvenir à résoudre les différents litiges par voie d’accord.
Cependant, les adversaires d’AVZ ont adopté une stratégie visant à retarder les négociations dans l’espoir qu’AVZ soit à court de fonds et ne soit pas en mesure de protéger ses droits.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights