Un jour frères, Paul Kagame accuse Félix Tshisekedi de Rwanda-Bashing pour les élections 2023 et de n’avoir jamais été élu en 2018

0 0
Read Time:2 Minute, 57 Second

Par Kiki Kienge

« Il n’avait pas gagné les élections en 2018 », est-ce un pied-de-nez du président rwandais, Paul Kagame envers Félix Tshisekedi président congolais .

C’est devant le Parlement rwandais de son pays que le président rwandais, Paul Kagame s’est exprimé dans son discours à la nation sur la situation sécuritaire dans l’Est de la République démocratique du Congo, des relations entre les deux pays et a notamment nargué son homologue congolais, Félix Tshisekedi de tirer profit des violences dans son pays avant la présidentielle prévue le 20 décembre 2023 ;

« Un pays va se diriger vers des élections l’année prochaine et essaie de créer une situation d’urgence pour que les élections n’aient pas lieu. Non pas qu’il [Félix Tshisekedi] avait remporté les premières élections comme nous le savons, donc s’il essaie de trouver un autre moyen de reporter les prochaines élections, je préférerais qu’il utilise d’autres excuses, pas nous parce que nous avons beaucoup de problèmes chez nous, et nous n’avons pas besoin d’ajouter les problèmes des autres aux nôtres. »

Kagame accuse Tshisekedi d’instrumentaliser la situation sécuritaire à l’Est de son pays pour ses objectifs électoraux, accusant le Rwanda d’être à la base de cette insécurité et de soutien au groupe terroriste du M23.

« Je remercie mon frère, le président Paul Kagame », une phrase utilisait plusieurs fois à Kinshasa lors de la visite du président rwandais, notamment à Goma par le Félix Tshisekedi jetant des roses sur son « homologue » Paul Kagame. Un jour frères de circonstance et aujourd’hui ennemis par nécessité politique ?

C’est un Paul Kagame couteau entre les dents qui fonce sur le Félix Tshisekedi, dans un discours presque d’avertissement et de conseil, pour nombreux Congolais d’une mise en boîte de Kagame de l’autorité de Tshisekedi.

En voici quelques passages ;

« Nous savons ce que signifie la guerre. Si vous cherchez quelqu’un qui s’y connaît, n’hésitez pas à me contacter. Et par là, je sais comment vous ne pouvez pas avoir quelque chose de mieux que la paix.

Dans toute cette situation c’est devenu une pratique de tout mettre sur le dos du Rwanda. Ce n’est jamais la faute du gouvernement de la RDC, ni des FDLR, ni de la Monusco, ni les grandes puissances, non. C’est toujours le Rwanda.

Il y a plus de 100 groupes dans l’est de la RDC. Le saviez-vous ? Ils [les Congolais] se battent pour toutes sortes d choses que j’ignore. Ils ne peuvent pas tous exister à cause du Rwanda. Certainement pas. Si c’était à cause du Rwanda, peut-être qu’ils seraient ensemble.

Donc, ce problème doit être traité dans le bon contexte et ces problèmes sont des problèmes congolais et non des problèmes rwandais, mais nous pouvons aider parce que nous sommes intéressés à avoir un voisin stable.

La paix au Congo ou à l’est du Congo, signifie la paix pour nous, donc on ne peut pas nous remettre en question notre désir d’avoir un pays et une région en paix. Honnêtement non.

Les éléments M23 qui avaient fui vers le Rwanda, nous les avions cantonné dans un camp dans le district de Ngoma, nous les avions désarmés et avions remis toutes leurs armes à la RDC. Je parle des faits.

Et le processus a commencé où les officiels de la RDC sont venus presque 20 fois, et nous leur avions toujours donné accès à ces gens parce qu’ils disaient vouloir parler aux représentants de ce groupe. » Paul Kagame, président de la République du Rwanda.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights